• Serge Bléhoua

Badass : Elle a 108 ans, a survécu à la grippe espagnole et vient de battre le Covid-19

Sylvia Goldsholl, qui vit dans une maison de retraite du New Jersey, est l'une des plus anciennes survivantes du coronavirus dans le pays. "Elle est très courageuse", a déclaré son neveu.


Par Corey Kilgannon pour le New York Times. Traduction Covidaily

Mitsu Yasukawa


Le mois dernier, les proches de Sylvia Goldsholl ont reçu des nouvelles inquiétantes de sa maison de retraite du New Jersey : Elle avait contracté le coronavirus et se trouvait en isolement. Le virus s'avérant particulièrement mortel pour les personnes âgées, le pronostic semblait sombre pour Mme Goldsholl, qui a eu 108 ans en décembre.


"Cela tue des gens dans les maisons de retraite de tout le New Jersey et de tout le pays", a déclaré Nancy Chazen, une nièce de Mme Goldsholl. "Honnêtement, je pensais que ça allait être la fin - je veux dire, elle a 108 ans."


Deux semaines plus tard, les proches ont reçu un autre appel. Ils nous ont dit : "Elle est complètement rétablie", a déclaré Mme Chazen, dont la tante est devenue l'une des plus anciennes survivantes de Covid-19 au monde.

Le cas de Mme Goldsholl est un rare point positif dans le New Jersey, dont le nombre de décès dus au virus - 9 946 jusqu'à jeudi - est le deuxième plus élevé après celui de l'État de New York.


Environ la moitié des décès dans le New Jersey - 5 168 jusqu'à jeudi - sont survenus dans des maisons de retraite et autres établissements pour personnes âgées dépendantes.

À l'échelle nationale, environ un tiers des 86 607 décès dus au coronavirus ont été causés par des patients ou des travailleurs de maisons de retraite.


Les établissements de soins de longue durée sont devenus des foyers de propagation, remplis d'une population vulnérable et nécessitant des interactions étroites entre les résidents et les soignants, dont beaucoup se sont plaints de n'avoir pas reçu suffisamment d'équipements de protection.


Mme Goldsholl, qui vit dans la Communauté pour personnes âgées d'Allendale, New Jersey, est née le 29 décembre 1911 et a grandi dans le Bronx, l'aînée de quatre enfants de parents immigrés russes.


Enfant, elle a survécu à la pandémie de grippe espagnole en 1918 et 1919, et elle a également traversé deux guerres mondiales et la Grande Dépression.

"Elle est Forrest Gump", a déclaré un neveu, Larry Goldsholl.

Mme Goldsholl a déclaré à News 12 New Jersey que "j'ai survécu à tout parce que j'étais déterminée à survivre".


Larry Goldsholl a déclaré que lorsqu'il a appris que sa tante avait contracté le virus, "nous ne savions pas quoi penser car elle a survécu à tant de choses jusqu'à présent".

Nous nous sommes dit : "Eh bien, c'est peut-être ça", mais connaissant Sylvia, j'aurais dû mieux savoir", a-t-il dit. "Elle est assez courageuse, et il semble que les gens qui vivent aussi longtemps ont un bon système immunitaire.


Michael Brienza, un administrateur du centre Allendale, a déclaré que Mme Goldsholl n'a jamais été hospitalisée ou mise sous respirateur.

Elle a une mentalité de survivante", a-t-il déclaré. "Sa famille l'a soutenue pendant tout ce temps et, comme elle le dit, l'amour vous aide à traverser les épreuves."

Lors de son briefing quotidien sur le virus, jeudi, le gouverneur du New Jersey, Philip D. Murphy, a salué Mme Goldsholl - "une vie extraordinaire, un esprit extraordinaire et une formidable démonstration de force" - comme un modèle.


Mme Goldsholl a travaillé comme comptable et ne s'est jamais mariée ni n'a eu d'enfants, ont déclaré ses proches. Elle a vécu dans la maison de son enfance jusqu'à ce qu'elle déménage dans le New Jersey il y a 20 ans et s'est finalement installée au centre d'Allendale il y a 13 ans.

Les responsables du foyer l'ont décrite comme une personne curieuse qui aime les conversations intelligentes et qui est connue comme "Grande soeur" pour son franc-parler et sa défense des intérêts des autres résidents.


Elle utilise un fauteuil roulant et a perdu de la vue et de l'ouïe ces dernières années, selon ses proches, mais elle reste active et sociable, que ce soit en jouant au bingo ou en tenant audience dans la salle à manger du centre.


"Vous ne la trouverez jamais assise seule dans sa chambre, elle est toujours avec des gens", a déclaré Mme Chazen, ajoutant que sa tante a toujours défendu les autres.

"Elle a toujours eu la réputation de parler haut et fort", a déclaré Mme Chazen. "Si elle pense que quelque chose est injuste, elle s'assurera que les gens le sachent."

"Si elle veut envoyer une lettre au maire de New York, elle la postera", a-t-elle dit.

"Je ne connais pas son secret pour la longévité", a dit son neveu, "mais elle est très fougueuse."


Source: le New York Times

73 vues

©2020 par COVIDAILY. Créé avec Wix.com